[Histoire] Il était une fois le réseau

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: [Histoire] Il était une fois le réseau

Message par LrtBZH le Mar 22 Mar 2016, 22:15

@meivas a écrit:ABB a été repris par BSA .Par contre ,je ne me rappelle plus trop a quel moment mais je pense au milieu dans les années 90.


Repris en 1991.

Je sais que certains conducteurs et véhicules ont été repris par la CTRL.

LrtBZH

Messages : 256
Date d'inscription : 20/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Il était une fois le réseau

Message par Etienne56 le Mar 22 Mar 2016, 23:23

Merci à vous deux pour vos précisions.  Smile
avatar
Etienne56

Masculin Messages : 542
Age : 42
Localisation : Lorient et Brech
Date d'inscription : 15/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Il était une fois le réseau

Message par Etienne56 le Mer 07 Fév 2018, 19:40

La couverture du guide horaires 92/93 :



J'adore cette photo, prise à l'arrêt Yser, rue Paul Guieysse !
avatar
Etienne56

Masculin Messages : 542
Age : 42
Localisation : Lorient et Brech
Date d'inscription : 15/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Il était une fois le réseau

Message par Olivier le Mer 07 Fév 2018, 20:24

Magnifique !! Pouce 
 Précieuse image ! Smile  Un Gx107 en évidence ! Pouce

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Be Yourself ! Wink
avatar
Olivier
Administrateur

Masculin Messages : 1585
Age : 46
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Il était une fois le réseau

Message par Etienne56 le Sam 28 Juil 2018, 09:35

Bonjour à tous,

Cette fois ci on va dans les années 60 ! Pour commencer un plan du réseau urbain de la CTRL datant d'environ 1963 :



Et pour finir celui de 1966 :

avatar
Etienne56

Masculin Messages : 542
Age : 42
Localisation : Lorient et Brech
Date d'inscription : 15/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Il était une fois le réseau

Message par Christobal le Sam 28 Juil 2018, 23:41

Merci Étienne,

On peut voir qu'il y a une constance dans les axes desservis dans Lorient. Déjà à l'époque, les lignes A et B desservaient les mêmes axes que plusieurs années après !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Christobal

www.fptu.fr
avatar
Christobal

Masculin Messages : 455
Localisation : Somewhere in between
Date d'inscription : 03/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Il était une fois le réseau

Message par Etienne56 le Sam 28 Juil 2018, 23:51

De rien  Wink 

Les lignes A et B (entre Ploemeur et Lorient) avaient gardé leur parcours datant du tram, jusqu'au moins à la fin des années 90 pour la A, avant qu'elle aille à Larmor en abandonnant le Port de Pêche. Pour la ligne de Ploemeur, on peut dire jusqu'à décembre 2018, car la 22 n'a pas trop changé entre Lorient et Lanester Square Noury. 

La desserte de Lanester, fut la création de ligne la plus importante entre 1945 et 1970.
avatar
Etienne56

Masculin Messages : 542
Age : 42
Localisation : Lorient et Brech
Date d'inscription : 15/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Il était une fois le réseau

Message par Etienne56 le Dim 29 Juil 2018, 00:15

Un bilan de la difficile reprise de l'exploitation du réseau de Lorient, entre décembre 1945 et la fin de 1949.

1er février 1950 : courrier du directeur de la CTL au maire de Lorient


Comme suite à la délibération prise par votre Conseil lors de sa séance du 31.12.49, nous avons l'honneur de vous remettre ci-joint en triple exemplaire une note raltive à l'exploitation du réseau depuis l'année 1946.

Nous pensons que les renseignements contenus dans cette note donneront satisfaction aux memebres de la Commission.

Restant toutefois à votre disposition pour tous renseignements complémentaires dont vous pourriez avoir besoin.
(Archives de Lorient, 1 NC 1758)

Document joint : compagnie des Tramways de Lorient : Note sur les résultats d'exploitation


Au moment de la libération en mai 1945, le matériel et les approvisionnements de la Cie étaient presque totalement détruits.

Avec un autobus prêté par un autre réseau, la Direction de la Cie a fait remorquer ce qui restait du matériel et l'a remisé à SOYE où un petit atelier a commencé la remise en état.

En décembre 1945 la Cie pouvait reprendre un petit service entre Lorient & Ploemeur 4 AR par jour, et entre Lorient (Boulevard Joffre) et Keryado 8 AR.

Les tarifs étaient alors les suivants :

1 section = 3 F.
2 sections = 4 F. 50
3 sections = 6 F.
4 sections = 7 F. 50

Tarifs basés sur la situation économique du 1er semestre 1945.

Le 2 janvier 1946 devant les mauvais résultats obtenus sur Keryado le service était supprimé et remplacé par 4 AR entre Lorient et Hennebont.

Le 2 mars 1946 un service Lorient-Guidel était institué.

Le 1 juillet 1946 nous effectuons entre Lorient et Ploemeur 6 AR tous les jours, 7 AR le mercredi et 11 AR le samedi.

Entre Lorient et Hennebont 7 AR tous les jours et 8 AR les mercredi et samedi.

Entre Lorient et Guidel 3 AR.

Le 16 juillet 1946 nous reprenions un service entre Keryado et la Perrière avec 7 AR. par jour.

Depuis cette époque les services ont été intensifiés chaque fois que le besoin s'en faisait sentir.

Le 15 mars 1948 les services étaient les suivants :

Keryado - Perrière = 9 AR
Lorient - Ploemeur = 14 AR
Lorient - Hennebont = 10 AR
Lorient - Guidel = 3 AR (samedi 5 AR)

A partir du 8 novembre 1945 le nombre d'AR sur Keryado - Perrière est porté à 11 et le 25 juillet 1949 il est porté sur la même ligne à 23.

Cette dernière intensification a été faite dans le but d'améliorer la situation financière de la Cie. Celle-ci espérant une recette supplémentaire suffisante pour combler le gros déficit du dernier exercice juillet 48 juin 1949.

Nous examinerons plus loin le résultat de cette expérience.

EVOLUTION DU TRAFIC

L'évolution du trafic peut se résumer dans les tableaux suivants :

A. Ligne de Keryado-La Perrière



L'intensification du service faite le 25 juillet 1949 a entraîné en gros à effectuer 15.200 kms supplémentaires qui ont rapporté environ 57.000 voyageurs soit 3,75 voyageurs au KMV chiffre inférieur même à la moyenne réalisée en 1946 c'est à dire au moment où le chiffre de la population réinstallée à Lorient était très faible.

Si l'on prend d'ailleurs les résultats mois par mois depuis avril 1949 point de départ de la mise en service des appareils oblitérateurs enregistreurs, nous trouvons respectivement les recettes au KMV suivantes :

AVRIL 71.91 )
MAI 67.38 ) 70, 05
JUIN 70.85 )

JUILLET 65.52 )
AOUT 63.65 )
SEPTEMBRE 64.50 )64;06
OCTOBRE 65.15 )
NOVEMBRE 62.62 )
DECEMBRE 62.93 )

Ces chiffres démontrent bien que les KMV effectués en supplément à partir de juillet ont entraîné une baisse moyenne de recette au KMV de 6 Frs ce qui revient à dire que la recette moyenne des Km supplémentaires n'a été que d'environ 58 Frs.

B. Ligne de Lorient - Ploemeur.



Sur cette ligne comme sur Keryado nous augmentons les services dès 1947 & 1948 en raison des rentrées de sinistrés et de l'installation de la Cité de SOYE. En 1949 par contre, il n'y a pas lieu d'augmenter les services, la population restant stable, le nombre de voyageurs est d'ailleurs en régression ainsi d'ailleurs que sur les lignes d'Hennebont et de Guidel comme nous le verrons plus loin.

C. Ligne de Lorient - Hennebont.



Mêmes observations que pour la ligne de Ploemeur en ce qui concerne la baisse du nombre de voyageurs en 1949.

B. Ligne de Lorient - Guidel.



Sur cette ligne la diminution de voyageurs 1949 par rapport à 1948 atteint 19,33 % alors que sur Hennebont elle est de 9% et sur Ploemeur de 3%.

La ligne de Guidel a été particulièrement touchée du jour où les denrées agricoles (beurre, œufs) ont été rendues libres et aussi au fur et à mesure des rentrées de sinistrés à Lorient dont une partie était réfugiée à Guidel.

TARIFS

Les tarifs applicables découlent d'une formule d'index conventionnelle. Pendant l'époque ci-dessus considérée les tarifs ont évolué de la façon suivante :

Tarifs



L'arrêté du 22 octobre 1948 nous autorisait les tarifs de 12 - 18 - 24 - pour 1, 2 et 3 sections. Malgré cela nous n'appliquons le 1er novembre que les tarifs de 10 - 15 - 20 -

Les résultats escomptés n'étant pas atteints nous avons appliqué les tarifs de 12.18.24 à partir du 1er avril 1949 sur les lignes de Keryado & Ploemeur en conservant cependant les tarifs de 10-15 et 20 pour les voyageurs achetant des carnets de tickets à l'avance.

Enfin toujours pour améliorer les résultats, les tarifs étaient relevés sur Hennebont et Guidel à partir du 12.10.1949.

Examinons maintenant l'évolution des dépenses.

DEPENSES D'EXPLOITATION

Les dépenses d'exploitation se divisent en différents chapîtres comme suit :

A - Frais de direction comprenant les appointements et salaires de la direction et les frais généraux y afférents.

B - Salaires du personnel.

Les salaires sont régis par des décrets et arrêtés ministériels et ceux-ci ont toujours été strictement appliqués. Plusieurs fois il a été procédé à des rappels entraînant pour la Compagnie des dépenses non récupérables par des recettes supplémentaires.

Pour les chauffeurs qui constituent la majorité du personnel, l'échelle des salaires est actuellement la suivante :



La durée du travail étant de 48 H. par semaine, les heures comprises entre 40 & 48 sont majorées de 25%.

Il est alloué en plus les primes suivantes :



Enfin tout le personnel bénéficie de l'indemnité uniforme crée par l'arrêté du 2 octobre 1948 qui est pour Lorient de 1.442 Frs.

En fait, un chauffeur de 2e classe (tous les chauffeurs présents à la Cie sont à la 2e classe) perçoit par mois une somme variant entre 17.000 Frs et 19.000 Frs.

C - Frais généraux sur salaires comprenant :

Les assurances sociales
Les participations de la Cie aux Retraites
Les assurances accidents du travail
Les allocations familiales
L'impôt sur les salaires.

D - Les frais de traction comprenant les carburants, huiles, pneus, graisses.

E - Les matières et divers comprenant les diverses matières d'entretien, les imprimés, les provisions pour renouvellement et grosses réparations, les impôts et contributions directes et indirectes, les frais de contrôle de l'Etat.

Ces différentes dépenses sont réunies pour les 4 années dans le tableau joint, sur lequel nous avons fait ressortir pour les 3 dernières années les résultats au KMV et leur comparaison.

Il ressort de celle-ci que par rapport à 1947 les résultats de 1949 font apparaître une augmentation de 100% dans le prix de revient du KMV.

Dans l'ordre les augmentations ont été les suivantes :

Frais généraux sur les salaire 134%
Matières et divers : 110 %
Salaires 94%
Carburants : 94 %
Direction : 39%

Pendant le même temps le nombre de voyageurs qui avait légèrement augmenté en 1948 = 2,1 % baisse en 1949 pour offrir par rapport à 1947 une baisse de 5 %.

CONCLUSION

Le chiffre de la population desservie a évolué depuis 1946 dans le sens d'une augmentation.

Actuellement nous pouvons évaluer la population urbaine y compris Keryado à une vingtaine de mille habitants au lieu des cinquante mille avant guerre encore faut-il remarquer que la répartition de ces 20.000 habitants est loin de nous être aussi favorable qu'auparavant, le centre de la ville étant presque désert et le quartier de la Perrière uniquement occupé par des industries.

Beaucoup de sinistrés soit disant rentrés à Lorient ont été relogés en baraques dont la plus grande partie implantée sur la route de Lorient à Larmor et Larmor même : d'autres sont situées au Mir, à Kerforn etc.… Un essai de desserte de ces cités n'a donné que de mauvais résultats.

Aussi nous pensons que les services actuels sont largement suffisants soit :

Service à la 1/2 heures, entre Keryado et le Port de Pêche, quatorze AR entre Lorient et Ploemeur, ces AR étant répartis de façon à donner le maximum de facilités aux usagers, c'est à dire départs assez rapprochés le matin et le soir avec des voitures à grande capacité.

La question des tarifs est donc la seule en cause; les tarifs en vigueur au 31 décembre 1949 sont ceux homologués par arrêté préfectoral du 22 octobre 1948 c'est à dire ceux résultant de la sitaution économique pendant le 2e semestre 1948.

Il est urgent que ces tarifs soient augmentés.

Nous avons demandé qu'ils soient portés aux taux suivants, par application de la formule conventionnelle :

1 section = 15 F.
2 sections = 22 F. 50
3 sections = 30 F.

Il y a lieu de remarquer que ces tarifs ne sont pas plus élevés que ceux qui sont pratiqués dans d'autres villes de province depuis la fin de l'année 1948 et le tableau annexé à la présente note donne quelques exemples.

Enfin il convient de noter qu'à Paris les tarifs de la Régie Autonome viennent d'être, le 30 janvier augmentés de 40%.

Le Directeur.
(Archives de Lorient 1NC1758)



avatar
Etienne56

Masculin Messages : 542
Age : 42
Localisation : Lorient et Brech
Date d'inscription : 15/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Il était une fois le réseau

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum